Accueil

Bienvenue

Engagement pour une
adhésion gratuite


Choisissez votre ville :


Nom
Mot de passe
Mémorisez

Mot de passe oublié?


     


Entre Membres
Forums
Tableau d'affichage
Etre correspondant

mymerhaba Events
Sultanahmet (02.09.2004)
Moda (14.12.2003)
Taksim (15.11.2003)



Forums
Moving to Turkey
Relocation
Law & Legal
Health
Money affairs
Vehicles (Cars, boats, motocycles etc)
Communications, electronics, media
Children / Les enfants
Pets
Turkish Language
Tourism / Travel / Sightseeing
Educational Topics




Bulletin gratuit
Votre Nom

Votre e-mail



Déjà le retour...Que rapporter ?

Par Michèle Tengizman

Que de souvenirs en tête, d'anecdotes à raconter ! Mais vous désirerez sûrement conserver avec vous des objets plus palpables qui vous rappelleront les meilleurs cotés de votre séjour.
Pour toutes les formalités douanières, le mieux sera de vous renseigner auprès de votre consulat et du déménageur.

Les tapis et kilims viennent tout de suite à l'esprit. Les kilims sont plus fragiles que les tapis, achetez dès votre retour du tapis-mousse autocollant (foxy), qui aura l'avantage de maintenir parfaitement les fibres du kilim.

Cuivres : Vous en trouverez bien sûr dans tous les magasins de souvenir, en chinant près du Grand Bazar à Istanbul, les marchés aux puces, les petits villages que vous traverserez. Sachez que si certains sont réellement anciens et fonctionnels, beaucoup sont récents, répliques parfaites toujours faits à la main, mais d'un calibre plus léger ce qui permet de les distinguer des models authentiques.
Ne cuisinez pas et ne mangez pas dans des objets en cuivre non étamés, et assurez-vous que la couche protectrice d'étain est intacte. Avant de les faire étamer kalaylamak, informez-vous des prix auprès d'un étameur Kalayci car l'étain est très cher.

Céramiques, faïences, poteries : Les plus belles céramiques turques sont celles d'Iznik et de Kütahya des 17ème et 18ème siècles. Les carreaux de faïence émaillés de cette époque sont désormais des pièces de musée.
Actuellement les faïences viennent principalement de Kütahya, ville d'Anatolie occidentale. Vous trouverez sur place de très belles pièces. Les magasins de souvenirs vous offriront un grand choix de carreaux de faïence décorés à la main, assiettes, plats, coupes. Cuits à base température, ces objets, très beaux et souvent fonctionnels, sont fragiles et doivent être lavés à la main.
Si vous allez à Iznik, vous remarquerez une industrie en plein essor, les réalisations sont intéressantes et les prix raisonnables. Par contre les vrais carreaux anciens sont considérés comme des antiquités et ne peuvent être exportés.
Avanos, en Cappadoce, est depuis l'époque hittite la ville de la poterie artisanale en argile rouge.

Albâtre, onyx : Les fabriques d'objets en onyx sont à Ankara, Kirşehir et Hacibektaş. Sans être obligé d'y aller, vous trouverez votre bonheur dans les différents magasins de souvenirs des quartiers touristiques. Plus très en vogue à l'heure actuelle, l'onyx est une agate fine à raies parallèles concentriques, l'albâtre une variété translucide de gypse ou de calcite.
La qualité de l'onyx dépend d'abord des couleurs : le plus précieux et le plus élégant est le vert veiné de marron, plus le vert est foncé plus il a de valeur, malheureusement en voie d'épuisement, il est devenu cher. Vient ensuite le marron clair veiné de marron foncé, puis le blanc veiné et le blanc uni. Le degré de polissage et la patine sont aussi importants, au niveau de la qualité.
Les objets verts sont assurément de l'onyx, par contre quand il s'agit d'objets marron ou blancs, vous devez les regarder en contre jour. Si les stries internes sont dans le même sens vous avez affaire à de l'onyx, si les stries forment des plaques comme des craquellements internes, vous aurez dans les mains de l'albâtre. L'albâtre est moins cher, moins intéressant et plus fragile.

Ecume de mer : En turc Lületaşi, l'écume de mer est un silicate de magnésium hydraté. Pierre poreuse blanche qui résiste à la chaleur, elle sert à la fabrication des pipes car elle absorbe la nicotine et filtre la fumée.
L'écume de mer de couleur blanche a plus de valeur mais elle est plus fragile que celle de couleur beige. Les meilleurs gisements se situent en Turquie près de la ville d'Eskişehir. Le talent des artisans vous étonnera, mais méfiez-vous de trop de sculptures, elles peuvent cacher des défauts de la pierre, préférez des models plus simples.
En dehors des pipes, vous aurez des colliers, bracelets, fume-cigarette. Les prix varient suivant la qualité de la pierre, mais sachez quand Turquie l'écume de mer est meilleur marché car la main d'œuvre est peu payée.

Narghilé : Si vous souhaitez en rapporter un comme objet décoratif, prenez n'importe lequel à votre goût, par contre si vous désirez fumer avec, choisissez un model avec un support métallique (le bois pouvant s'abîmer), un flacon transparent (pour contrôler le niveau de la fumée et la propreté de l'eau), et refusez surtout les tuyaux en plastique. N'oubliez pas d'acheter du tabac et des cylindres de charbons pour les braises.

Objets anciens : La Turquie regorge d'objets anciens, mais leur exportation est strictement interdite, enfreindre la loi risque de mener en prison l'acheteur et le vendeur.
Comme presque tous les objets vendus sont des faux ou des imitations vous n'aurez pas de problème avec la douane.

Marqueterie : Tout un artisanat d'articles en marqueterie de bois, nacre et argent ; Boites, échiquiers, tavla (jeu de jacquet). Les objets sont très beaux, quoique souvent mal travaillés.
Comme il existe beaucoup de faux, vérifiez qu'il s'agit bien d'incrustations, que l'argent ne soit pas de l'aluminium et la nacre du vulgaire polystyrène.

Cuirs et peaux : Le cuir est plutôt bon marché, mais regardez et surtout respirez l'odeur, elle est parfois forte et constante.
La qualité de la coupe, les finissions peuvent laisser à désirer, quant au goût, il est souvent discutable. Mais vous trouverez souvent des articles d'excellente qualité, le mieux est de les essayer et de les examiner patiemment.
Les vêtements sur mesure peuvent être parfaits ou complètement décevants, méfiez-vous de ceux faits en un jour ou deux, ils peuvent être bâclés. Il est préférable d'acheter un article tout fait que de passer une commande.
Les vêtements et accessoires en cuir sont généralement destinés aux touristes et se trouvent dans tous les endroits touristiques. Le Grand Bazar d'Istanbul abonde en boutiques de cuirs. Vous pourrez négocier âprement le prix.
Des magasins de luxe vendent aussi des articles de daim et cuir, si la qualité est garantie, les prix sont nettement plus élevés.

Tissus traditionnels : Dans le Grand Bazar d'Istanbul Kapali Çarşi, des échoppes de tissus régionaux et traditionnels sont regroupées dans les allées et ruelles. Le choix est important et varié, des cotons tissés à l'ancienne aux tissus folkloriques très colorés en passant par les brocards et les pailletés.
De très jolis châles aussi, des nappes et même des vêtements.

Bijoux : La Turquie est l'endroit rêvé pour acheter des bijoux. Ethniques, traditionnels, modernes tout un étalage scintillant d'or et d 'argent dans les allées du Grand Bazar d'Istanbul par exemple. Vous trouverez dans toutes les grandes villes turques et les sites touristiques des bijouteries. L'or est très prisé, 14 carats en général (pas vraiment extraordinaire), mais aussi 18 et parfois 22 carats.
Les bijoutiers affichent toujours les cours de l'or et de l'argent. Les bijoux traditionnels en argent sont assez chers et se vendent chez les antiquaires.
Vous pourrez toutefois trouver de bonnes copies au Grand Bazar.
Il existe également en Turquie un choix important de pierres semi-précieuses.

Verres à thé : Vous avez appréciez le thé turc, surtout quand il était servi dans les fameux petits verres en forme de tulipe ! C'est vrai que l'infusion y conserve mieux tout son arôme. Faites-vous alors ce plaisir et rapporter quelques-uns de ces petits verres, sans oublier la soucoupe et la cuillère adéquates. Allez à Paşabahçe, le plus grand fabriquant et exportateur d'objet en verre de Turquie. Vous trouverez ce que vous désirez chez les marchands de vaisselle, dans les supermarchés et sur les marchés.

Instruments de musique : Si vous êtes amateurs d'instruments traditionnels de musique, ud (luth arabe), saz (luth long), darbuka (tam-tam), ney ( flûte oblique en roseau) sauront attirer votre attention. La qualité est souvent médiocre, si vous voulez quelque chose de vraiment bien, sachez que cela n'est pas donné. Les cymbales de la meilleure marque " İstanbul " sont faites à la main.
Les instruments de musique sont vendus dans le quartier de Tünel, dans une rue à droite en sortant du funiculaire.

Epices : Pour les épices vous savez déjà que vous êtes au paradis ! Inutile de vous conseiller. Misir Çarşisi est un lieu dont ont sort difficilement.
Citons seulement ; le piment rouge très fort aci biber, le piment rouge concassé pul biber, sumac sumak (épice violacée au goût acidulé qui accompagne les brochettes), l'excellent cumin kimyon et le précieux safran safran. Sans oublier toute la gamme des " soit disant " aphrodisiaques ? !

Pistaches, noisettes : La Turquie est le plus important producteur du monde de pistaches et noisettes. Les pistaches de Gaziantep antep fistiği et Şam fistiği sont les plus petites, mais les meilleures, Siirt fistiği plus grosses sont excellentes et faciles à ouvrir. Vous n'aurez que l'embarras du choix pour trouver un kuruyemişci, les Turcs étant très gourmands, chaque quartier, pour ne pas dire coin de rue, possède son marchand de noix et fruits secs.

Loukoum : Inutile de rappeler les fameuses spécialités de lokum, tous choix, toutes sortes !
Les kuruyemişçi, pâtisseries, confiseurs en vendent. Vous en trouverez aussi dans le Misir Çarşisi.
Le plus ancien confiseur de Turquie est Haci Bekir.

Thé à la pomme et autres : La grande vogue de ces dernières années : les thés et infusions aux fruits. Parfois légèrement sucré, c'est un régale ! Le thé à la pomme elma çayi est apparemment le plus prisé, mais goûtez aussi l'orange et la griotte…tout un plaisir pour un petit moment de détente. En vente chez les Kuruyemişçi et dans les supermarchés.

Et surtout n'oubliez pas le petit plus : Nazar boncuk !




Derniers commentaires à propos de cet article.

 By mymerhaba  22.7.2008

Mymerhaba est un site d’actualités donnant des informations concernant la vie quotidienne en Turquie. Il n’est pas dans notre domaine de répondre à votre demande. Nous vous conseillerons de vous adresser au Consulat Général de France à Istanbul ou à l’Association de Commerce Franco-Turque dont vous trouverez les adresses dans nos Pages Jaunes.

 By renaudfrance  18.7.2008

Nous avons eu la chance d´aller en Turquie pour aller dans un magasin officiel de renom organisé par Bazar Capadoce. Environ 3000 de faux bijoux (certificat du centre europeen d´analyse à la chambre de commerce de Paris). Nous attendons la suite pour savoir s´il souhaite prouver leur bonne foi en remboursent ... A suivre. Nous vous communiquerons les détails à votre demande. Au fait la Turquie est bien dans l´Asie Mineur et bien que les faussaires prennent leur responsabilités

Désirez-vous faire un commentaire à propos de cet article? Cliquez ici

  Pages Jaunes
Inscrivez la catégorie ou le nom.


       
Art et culture Affaires et Commerce
Cafés Communauté
Education Divertissements
Guide familial Santé
Maison Nos Animaux
Restaurants Guide achats
Balades Sports
Voyage

  Rubriques
Joyeux Noël en Turquie
Plume d'un Gourmet
Propos de la Tortue Bleue
Aux Urnes en Turquie
Saint-Valentin
Propos de la Tortue Bleue II
Retour de la mini jupe
La Turquie sous le pinceau d'un peintre australien...
Déjà le retour...Que rapporter ?
Belkıs Balpınar ”Kilims d´art contemporains”
Hash House Harriers
Vivre à Çıralı
Gül Erali céramiste turque
Byzance ma ville
En mémoire de...par Cüneyt Ayral
Skier à Kartalkaya
De l'équipe "mymerhaba"
Mekegölü avec le regard d'un photographe
Paris Semaines de la Mode
Sumru Sekban Femme et Artiste
Il se passe quelque chose à Kalecik
Yaourt, qui es-tu, d'où viens-tu ?
Du Clocher au Minaret
Fragments d'été
Fête des mères
Vendanges
Erguvan
La céramique d'Iznik
Edirne
Que fait-on dimanche ?
1er avril et poisson d’avril
Seeing the Truth



Au rythme de la ville
Calendrier
”Coming soon”
A comme Ankara
Week-end à  Ankara
Istanbul ces jours-ci
Week-end à Istanbul
Art et Culture Ankara
Art et Culture Istanbul
Balades - Ankara
Balades-Istanbul
Cafés et Restaurants Ankara
Cafés et Restaurants Istanbul
Découvertes et aventures
En tête de liste
Hobbies Ankara
Hobbies Istanbul
Loisirs enfants Ankara
Loisirs enfants Istanbul
Sports
Systéme Biletix
Ventes aux enchères

En Turquie
Autres Villes
Cittaslow Turquie
Livres Guides Recueils
Bibliothèque numérique !
Institut français d’Izmir
Mont Ararat Trek
Festival de Gümüşlük 2017
Avis aux citoyens canadiens
Parc Naturel d’Izmir
L’inscription des Canadiens à l’étranger
Radio Bonjour Bursa
Musée Baksı
Assurance Maladie Obligatoire pour les Expatriés
Vous êtes en Turquie
Bonjour Bursa
En tête de liste
Explorations sympathiques
Tapis DOBAG


Calendrier
<< Août >>
Di
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Shopping
Shopping à İstanbul
Shopping à Ankara
Produits en vitrines
e-Promotions
Coins Achats

Météo

Istanbul

Ankara

Pub info/Reklam
Ajouter "www.mymerhaba.com" aux favoris | "www.mymerhaba.com" page d'accueil
A propos de "mymerhaba"
| Remerciements | Contactez-nous | FAQ
© "mymerhaba" tous droits réservés. Charte vie privée | Conditions d'utilisation
Qualité visuelle optimum pour ce site avec Internet Explorer 5 ou une version supérieure de résolution 800*600 minimum.

powered by IDserv