Accueil

Bienvenue

Engagement pour une
adhésion gratuite


Choisissez votre ville :


Nom
Mot de passe
Mémorisez

Mot de passe oublié?


     


Entre Membres
Forums
Tableau d'affichage
Etre correspondant

mymerhaba Events
Sultanahmet (02.09.2004)
Moda (14.12.2003)
Taksim (15.11.2003)



Forums
Moving to Turkey
Relocation
Law & Legal
Health
Money affairs
Vehicles (Cars, boats, motocycles etc)
Communications, electronics, media
Children / Les enfants
Pets
Turkish Language
Tourism / Travel / Sightseeing
Educational Topics




Bulletin gratuit
Votre Nom

Votre e-mail



Vendanges

Les célébrations, cérémonies des cycles naturels font partie des relations fondamentales qui existent entre l'être humain et la nature. L'homme d'aujourd'hui n'a plus beaucoup de contact avec la terre, la nature, il s'est totalement éloigné des rythmes terrestres. Pour ceux dont la vie est encore liée à la terre (et grâce à eux la nôtre aussi !) les fêtes célébrées actuellement comme depuis des millénaires sont des témoignages de reconnaissances à la Terre nourricière…

Parmi les fêtes qui ont trait aux changements de saison, la plus symbolique est vraisemblablement celle des vendanges.

Car dans ce cas, l'objet de vénération à une place d'importante dans les diverses traditions religieuses: Le raisin et son pur dérivé le vin. Moyen pour l'homme de se sentir libéré des limites établies, d'élargir sa vision, perceptions, sensations. Le lien entre l'homme et (les) dieu(x).

Les vendanges c'est en outre tout en savourant les différents bouquets régionaux, un voyage qui entraîne l'être humain vers Dionysos, Dieu du vin.

Le message du vin: Dionysos

Le plus contradictoire des dieux du panthéon grec est sans conteste Dionysos. Un déraciné venu d“ailleurs”, contrées lointaines. Plus exactement, de territoires barbares devenus grecs, subrepticement introduit dans le Mont des dieux. Ce "nouveau", bien que très ancien en faite, a dû largement errer un certain temps l'âme en peine dans l'Olympe avec les travailleurs étrangers dont ne savaient que faire les pays occidentaux perturbés.

Effectivement Dionysos, en commençant par la légende de sa naissance, a dû faire l'effet d'une explosion de cocktail Molotof dans cette civilisation de la Grèce Antique où logique et patriarcat dominaient. Associé à la Phrygie, ce personnage, est l'enfant de la face féminine terrienne de l'Anatolie.

Jaillissement de végétaux sous ses pieds, foisonnement de vignes sur chaque marbre effleuré, la seule erreur de Dionysos qui à chaque pas a donné vie à la nature est d'être la mauvaise herbe (le chiendent) numéro un de cette belle ordonnance, de ce Système bien établi.
Ce n'est pas le seul enfant que Zeus le cavaleur eu d'une mortelle (Semele). Mais c'est l'unique enfant qu'il ait reconnu dieu d'une telle mère...Même si Zeus dit : "Non, tu ne pourras pas y résister, toi la mortelle", entêtement de femme en sorte ! Sa CEO de l'Olympe ayant répondu "C'est ton problème.." Tous les éclairs, touts les éclats aveuglants dans un faste prodigieux prouvant ainsi toute sa magnificence, Zeus sur le souhait de la pauvre mère sur le point d'y perdre la vie, pris Dionysos des entrailles de sa mère pour le placer dans sa cuisse et le mettre au monde le moment venu.

Pour Zeus, patriarcale et libertin, ce n'était pas la première naissance. Il y a eu la fameuse Athéna déesse de la guerre, de la Pensée du monde grec... Mais comme on peut s'y attendre sortie du crâne de Zeus armée et carapatée à souhait. A peine venue au monde complète et achevée. Une soupe toute prête en quelque sorte...

Dionysos ? Il est éloigné, déguisé en fille pour être protéger du courroux de la jalouse, intrigante et mégère Héra... Il apprend le côté féminin de la vie en grandissant parmi les femmes, les mères de lait. De part sa mère et son père, il symbolise l'union de la mortalité et immortalité, demi-dieu, homme et femme, rationnel et irrationnel. En fait la Vie en elle-même... Il apprend, mûrit, se grise avec la vie. Il est le lien qui unit les mondes entre-eux.

Le message des Dieux feu et raison, en parvenant à l'être humain avec Prométhée, secret caché dans les profondeurs les plus sombres, Dionysos, tempérament des dieux également, arrive avec le vin, tout comme lui un moyen. La lyre d'Apollon, raisonnable et sage (et peut être légèrement soporifique comme les musiques New Age de notre époque) ... Tambourins, crotales et pipeau la musique de Dionysos dans tout son enthousiasme ne cesse d'accompagner l'esprit ténébreux du vin.

Un tel chiendent, grâce à l'effet transcendantal du vin, n'est-il pas l'idéal pour une conscience humaine ordinaire désireuse de parvenir à des dimensions autres, comme Semele.

La volonté de dépasser la simple ivresse jusqu'à la démence la plus folle, la déraison de l'être humain et par cela même son côté "féminin” et afin de brouiller les extrêmes de son existence dans une douce sérénité, qui d'autre que Dionysos peut-on recommander ?

Dionysos, par sa jeunesse éternelle apprend à communiquer avec “l'autre”. Ce n'est pas une coïncidence si le nom donné à l'époque romaine est “Liber” (libérateur). Peut-on atteindre la véritable libération, plénitude intérieure sans une prise de conscience de ce “Dissemblable”, “Autre”, “Etranger” ?

Où qu'il soit fêté dans le monde, avec son soleil d'automne, sa terre encore chaude, si ce Dionysos batifolant soufflait un peu de son âme sur l'Union Européenne quel changement ce serait ? Remplissez votre verre de vin rouge et amusez-vous de cette fantaisie.

A votre Santé !

Seda Toksoy



Désirez-vous faire un commentaire à propos de cet article? Cliquez ici

  Pages Jaunes
Inscrivez la catégorie ou le nom.


       
Art et culture Affaires et Commerce
Cafés Communauté
Education Divertissements
Guide familial Santé
Maison Nos Animaux
Restaurants Guide achats
Balades Sports
Voyage

  Rubriques
Joyeux Noël en Turquie
Plume d'un Gourmet
Propos de la Tortue Bleue
Aux Urnes en Turquie
Saint-Valentin
Propos de la Tortue Bleue II
Retour de la mini jupe
La Turquie sous le pinceau d'un peintre australien...
Déjà le retour...Que rapporter ?
Belkıs Balpınar ”Kilims d´art contemporains”
Hash House Harriers
Vivre à Çıralı
Gül Erali céramiste turque
Byzance ma ville
En mémoire de...par Cüneyt Ayral
Skier à Kartalkaya
De l'équipe "mymerhaba"
Mekegölü avec le regard d'un photographe
Paris Semaines de la Mode
Sumru Sekban Femme et Artiste
Il se passe quelque chose à Kalecik
Yaourt, qui es-tu, d'où viens-tu ?
Du Clocher au Minaret
Fragments d'été
Fête des mères
Vendanges
Erguvan
La céramique d'Iznik
Edirne
Que fait-on dimanche ?
1er avril et poisson d’avril
Seeing the Truth



Au rythme de la ville
Calendrier
”Coming soon”
A comme Ankara
Week-end à  Ankara
Istanbul ces jours-ci
Week-end à Istanbul
Art et Culture Ankara
Art et Culture Istanbul
Balades - Ankara
Balades-Istanbul
Cafés et Restaurants Ankara
Cafés et Restaurants Istanbul
Découvertes et aventures
En tête de liste
Hobbies Ankara
Hobbies Istanbul
Loisirs enfants Ankara
Loisirs enfants Istanbul
Sports
Systéme Biletix
Ventes aux enchères

En Turquie
Autres Villes
Cittaslow Turquie
Livres Guides Recueils
Bibliothèque numérique !
Institut français d’Izmir
Mont Ararat Trek
!f Istanbul 2017
Avis aux citoyens canadiens
Parc Naturel d’Izmir
L’inscription des Canadiens à l’étranger
Radio Bonjour Bursa
Musée Baksı
Assurance Maladie Obligatoire pour les Expatriés
Vous êtes en Turquie
Bonjour Bursa
En tête de liste
Explorations sympathiques
Tapis DOBAG


Calendrier
<< Fev >>
Di
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28

Shopping
Shopping à İstanbul
Shopping à Ankara
Produits en vitrines
e-Promotions
Coins Achats

Météo

Istanbul

Ankara

Pub info/Reklam
Ajouter "www.mymerhaba.com" aux favoris | "www.mymerhaba.com" page d'accueil
A propos de "mymerhaba"
| Remerciements | Contactez-nous | FAQ
© "mymerhaba" tous droits réservés. Charte vie privée | Conditions d'utilisation
Qualité visuelle optimum pour ce site avec Internet Explorer 5 ou une version supérieure de résolution 800*600 minimum.

powered by IDserv