Accueil

Bienvenue

Engagement pour une
adhésion gratuite


Choisissez votre ville :


Nom
Mot de passe
Mémorisez

Mot de passe oublié?


     


Entre Membres
Forums
Tableau d'affichage
Etre correspondant

mymerhaba Events
Sultanahmet (02.09.2004)
Moda (14.12.2003)
Taksim (15.11.2003)



Forums
Moving to Turkey
Relocation
Law & Legal
Health
Money affairs
Vehicles (Cars, boats, motocycles etc)
Communications, electronics, media
Children / Les enfants
Pets
Turkish Language
Tourism / Travel / Sightseeing
Educational Topics




Bulletin gratuit
Votre Nom

Votre e-mail



Edirne

Photos Michèle Tengizman Goris

Source: La Passerelle

Bien sympathique une petite escapade de temps en temps... ça remonte le moral et permet de prendre un peu de distance avec le train train quotidien... on étouffe!

La fête du printemps à Edirne... une bonne occasion et une raison tout à fait valable pour partir prendre l'air.

Hidirellez**, une fête traditionnelle célébrant le passage de l'hiver à l'été en formulant un ou tout pleins de vœux suivant les besoins. Inutile de s'étendre sur ce sujet nous en sommes tous au même point. Donc nous disions : écrire bien discrètement ses vœux sur des petits morceaux de papier et les jeter à la mer, ici en l'occurrence la rivière Tunca, affluent du fleuve Meriç. Il parait que ce que vous souhaitez cette nuit-là se réalise ?! Personnellement j'ai jeté, pas discrètement du tout du tout, des pièces de monnaie, ça marche aussi. Le principal c'est d'y croire! Deux, trois détails qui peuvent servir à ceux qui le désirent: trouver sept fourmilières, enterrer des piécettes, vœux etc. sous un rosier, accrocher un ruban rouge à une branche d'arbre... là encore le rosier est recommandé... dois-je continuer?


Les festivités commencent le 5 mai en fin d'après-midi avec l'arrivée du maire, les notoriétés notoires, la fanfare municipale, l'immense bûcher symbolique... un tantinet reste chaman..., chants, danses, de quoi tenir un siège en nourritures, sans compter les barbes à papa, pois chiches, graines de tournesol joyeusement recrachées sur le sol, thé, café, cannettes de bière et compagnie… C'est vivant, animé, coloré, vendeurs de ballons, bousculades d'enfants déguisés, romanichels chamarrés... Ça rit, ça chante, ça danse… Et tout le monde regagne logis et hôtels pour revenir formuler ses vœux sur les bords du fleuve juste avant le lever du soleil. Jeunes gitanes en quête d'un futur époux ont revêtu robe de mariée et vêtements de fête bariolés... papillonnent çà et là… jeunes garçons fringants et dédaigneux en petits groupes, de cette façon bien masculine de faire le fier!

Que c'est bon un thé délavé à cinq heures du matin...! Surtout si on est gelé des pieds à la tête...pas chaud chaud la température début mai ! Je vous recommande les ‘simit' d'Edirne, croustillantes, plus petites que celles d'Istanbul, c'est franchement bon même… et au petit matin!

Pour ceux qui n'apprécient pas les longs pique-niques familles nombreuses, très nombreuses, trop nombreuses et souhaitent éviter foule, braillements de bambins et de radio… c'est plutôt agréable de retrouver un nid douillet bien chaud, de se fondre pour quelques instants dans un doux sommeil après tant d'émotions… pensez ! Nos vœux vont enfin pouvoir se réaliser!

Hidirellez prend fin le 6 mai en principe dans la soirée... Mais pas la visite de la ville...

** voir La Passerelle info No39

Belle maman...du balai...

Initialement, les balais étaient de forme ronde, composés de fibres naturelles, paille ou fagots de bois. Le mot balai vient du breton ‘balan' ou genêt à balais. Le balai plat date des années 1800 et les fibres utilisées aujourd'hui sont souvent synthétiques.

Pourquoi belles-mères et brus s'entendent si bien? A cause de quelques brindilles ménagères? La raison en est assez intéressante si l'on veut bien croire la petite histoire qui s'y rapporte. Mais sachez avant tout que la ville d'Edirne est réputée pour sa fabrication de balais aux fibres naturelles. Plats, de forme triangulaire plutôt primitive et faits à la main. Donc belle-maman, ayant choisi, pour son fils chéri, une épouse malheureusement pas très au courant des soins du ménage, et désireuse de lui inculquer quelques notions élémentaires d'hygiène et d'ordre, (entre nous, de se débarrasser des corvées domestiques), ne trouva rien de mieux que d'enjoliver un balai de nœuds, miroir et perle contre le mauvais œil et tout ça devant la jeune épousée. Quand on est jeunette et curieuse, on pose forcément des questions. C'est quoi tout ça sur le balai? Ma chère enfant, quand après avoir fait le ménage, rangé la maisonnée, suspendu ton balai, le miroir reflétera l'ordre et la propreté de ton foyer. Fière de toi, tu inviteras des amies qui ne manqueront pas de jalouser une maison si bien tenue. Le petit œil bleu de verre éloignera leurs vilaines, très vilaines pensées... Et les petits nœuds? Ça c'est pour faire bien et égayer le mur. Quelle belle-mère charmante! C'est net, clair et pas le moindre intrigant!


Toute contente, la jeune fille, époussette, savonne, s‘affaire et recueille avec ravissement les compliments des bonnes copines...Mais tout ça va bien un certain temps, on s‘épuise vite et puis papoter, cancaner c'est drôlement mieux! Relâchement oblige... ce qui n'est pas du goût de belle-maman qui se retrouve les mains dans les bassines, et qui se met à surveiller subrepticement les agissements frivoles de la bru impudente grâce au miroir du balai relégué au clou. Jeune mais plus vraiment bête la jeune fille, consciente de ce ‘vil' espionnage, brise le miroir de colère et d'un coup sec !

De ce jour, comme l'on sait les relations belle-filiales laissent à désirer... Et dire que depuis, toutes les belles-filles payent à cause d'une jeune souillon !! C'est vraiment le grain de poussière en trop…

Il parait aussi que... Un balai suspendu à une porte de maison signifie jeune fille à marier, bien comme il faut, avec trousseau et mille talents de ménagère. Il est dit aussi que les balais étaient placés dans les coins sombres ou derrières les portes afin d'éloigner le diable : celui-ci voyant sa propre image reflétée dans le miroir s'enfuyait de panique !! Et oui les diables de ce temps-là étaient encore conscients de leur laideur...

Foie, pâte d'amande, fromage blanc...au secours le mélange !

Mais non, mais non pas du tout, personne ne vous a dit de tout manger en même temps. Délectez-vous de foie finement coupé et frit, servi avec oignons et tomates, la spécialité localo-culinaire. (Choisissez un de ces mini restaurants très simples et franchement pas luxueux situés près du bazar).

La pâte d'amande sera pour accompagner le café turc de fin d'après-midi pris affalé dans des fauteuils, face à l'impressionnante mosquée de Sinan. Quant au fromage blanc (feta) mangez-le à votre guise... matin, midi et soir.

 

Léger passage historico-culturel

Mille et un guides existent, je ne vais pas vous ennuyer avec tout ça... Seulement en bref bref bref. Aux frontières de la Grèce et de la Bulgarie, lieu de passage, la ville a vu pas mal d'envahisseurs, Edirne, c'est plusieurs années de capitale impériale ottomane, très vite supplantée par Istanbul. Mosquées, merveilles d'art religieux, ponts, places de marché, caravansérail, vestiges et palais témoins d'un glorieux passé. La beauté du delta de Meriç, les sites naturels protégés...

La mosquée de Selimiye, construite sur ordre de Selim Ier au 15ème siècle, est considérée comme le chef d'œuvre absolu du grand architecte turc Sinan. Très sûr de lui celui-ci avait disparu pendant sept ans après avoir fait poser les premières pierres. Où est Sinan… où est passé Sinan ? Ce ne fut pas du tout du goût de l'impétueux sultan qui, fou de rage, failli étriper le fameux architecte revenu à la surface. "Sublime des sublimes, Hauts des hauts...sa Grandeur toute puissante et Maître suprême, il fallait sept ans aux fondements pour se seoir"... Quand on fait solide, on a intérêt à y mettre le temps...

Charmante aussi la Mosquée aux trois balcons. Mais ce qui m'a le plus étonnée, plu et laissée la bouche ouverte, les yeux ronds et franchement vexée pour une européenne (du milieu médical de surcroît), c'est le Complexe de Beyazit II, un ensemble architectural avec mosquée, école de théologie, école de médecine, et un étonnant hôpital psychiatrique (darüşşifa)... Passionnant de voir avec quelle quiétude on s'occupait des malades dits mentaux… Une véritable innovation...! Petits bassins au jet d'eau chuintant, musiques douces, paisibles. On soignait en douceur, avec tact. Sérénité, calme, bien-être étaient de mise, alors qu'en Europe on torturait allégrement et sauvagement les pauvres déprimés. D'après les documents que j'ai pu voir sur place et observés tout à fait partialement, on enfermait d'avantage les hommes ! Ou bien ces dames, peu considérées, étaient abandonnées à leur douce folie, ou bien, sérieusement caparaçonnées et d'un équilibre mental sans faille, elles savaient mieux faire face aux vicissitudes de la vie ! Toujours est-il que ces thérapies n'apparaîtront que beaucoup plus tard en Europe.


Le fameux Rouge d'Andrinople

Un composé de chromate de plomb et d'oxyde de plomb, un pigment toxique jaune de chrome orangé qui servait en premier lieu à la teinture. Le terme de "rouge" d'Andrinople correspond à une ancienne déficience linguistique. Son procédé de fabrication, spécial et secret, fut percé au cours du Moyen-âge...Tenez-vous bien...Graisses rances, huiles, urines et excréments, sangs d'animaux, effectivement sa fabrication était particulièrement infecte ! On se mettait sur le dos des vêtements teints avec ça !

Et encore
Les savons parfumés, les pots en terre, les paniers en natte, les broderies fines...

Mais le mieux
C'est d'y faire un petit tour...

Michèle Tengizman Goris




Désirez-vous faire un commentaire à propos de cet article? Cliquez ici

  Pages Jaunes
Inscrivez la catégorie ou le nom.


       
Art et culture Affaires et Commerce
Cafés Communauté
Education Divertissements
Guide familial Santé
Maison Nos Animaux
Restaurants Guide achats
Balades Sports
Voyage

  Rubriques
Joyeux Noël en Turquie
Plume d'un Gourmet
Propos de la Tortue Bleue
Aux Urnes en Turquie
Saint-Valentin
Propos de la Tortue Bleue II
Retour de la mini jupe
La Turquie sous le pinceau d'un peintre australien...
Déjà le retour...Que rapporter ?
Belkıs Balpınar ”Kilims d´art contemporains”
Hash House Harriers
Vivre à Çıralı
Gül Erali céramiste turque
Byzance ma ville
En mémoire de...par Cüneyt Ayral
Skier à Kartalkaya
De l'équipe "mymerhaba"
Mekegölü avec le regard d'un photographe
Paris Semaines de la Mode
Sumru Sekban Femme et Artiste
Il se passe quelque chose à Kalecik
Yaourt, qui es-tu, d'où viens-tu ?
Du Clocher au Minaret
Fragments d'été
Fête des mères
Vendanges
Erguvan
La céramique d'Iznik
Edirne
Que fait-on dimanche ?
1er avril et poisson d’avril
Seeing the Truth



Au rythme de la ville
Calendrier
”Coming soon”
A comme Ankara
Week-end à  Ankara
Istanbul ces jours-ci
Week-end à Istanbul
Art et Culture Ankara
Art et Culture Istanbul
Balades - Ankara
Balades-Istanbul
Cafés et Restaurants Ankara
Cafés et Restaurants Istanbul
Découvertes et aventures
En tête de liste
Hobbies Ankara
Hobbies Istanbul
Loisirs enfants Ankara
Loisirs enfants Istanbul
Sports
Systéme Biletix
Ventes aux enchères

En Turquie
Autres Villes
Cittaslow Turquie
Livres Guides Recueils
Bibliothèque numérique !
Institut français d’Izmir
Mont Ararat Trek
Avis aux citoyens canadiens
Parc Naturel d’Izmir
L’inscription des Canadiens à l’étranger
Radio Bonjour Bursa
Musée Baksı
Assurance Maladie Obligatoire pour les Expatriés
Vous êtes en Turquie
Bonjour Bursa
En tête de liste
Explorations sympathiques
Tapis DOBAG


Calendrier
<< Dec >>
Di
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Shopping
Shopping à İstanbul
Shopping à Ankara
Produits en vitrines
e-Promotions
Coins Achats

Météo

Istanbul

Ankara

Pub info/Reklam
Ajouter "www.mymerhaba.com" aux favoris | "www.mymerhaba.com" page d'accueil
A propos de "mymerhaba"
| Remerciements | Contactez-nous | FAQ
© "mymerhaba" tous droits réservés. Charte vie privée | Conditions d'utilisation
Qualité visuelle optimum pour ce site avec Internet Explorer 5 ou une version supérieure de résolution 800*600 minimum.

powered by IDserv