Accueil

Bienvenue

Engagement pour une
adhésion gratuite


Choisissez votre ville :


Nom
Mot de passe
Mémorisez

Mot de passe oublié?


     


Entre Membres
Forums
Tableau d'affichage
Etre correspondant

mymerhaba Events
Sultanahmet (02.09.2004)
Moda (14.12.2003)
Taksim (15.11.2003)



Forums
Moving to Turkey
Relocation
Law & Legal
Health
Money affairs
Vehicles (Cars, boats, motocycles etc)
Communications, electronics, media
Children / Les enfants
Pets
Turkish Language
Tourism / Travel / Sightseeing
Educational Topics




Bulletin gratuit
Votre Nom

Votre e-mail



Mosquée Takkeci Ibrahim Aga

Par Patricia Kaur

Régulièrement je me replonge dans mon vieux guide bleu (édition 74) pour traquer les trésors d'Istanbul qui m'auraient échappé…Et ça ne manque pas !
Il y a longtemps, j'avais mis une marque à la page 374 en face de la ligne signalant cette mosquée en ces termes : « … une des petites merveilles cachée d'Istanbul. » Et puis les années ont passé et en 2003 je suis partie à sa recherche. J'ai bien failli renoncer devant l'immense chantier dévastant, cette année là, le quartier de Topkapi mais finalement je l'ai trouvée au bout d'un terrain vague: Constat accablant. L'édifice était à l'abandon dans un état de délabrement avancé mais fermé pour stopper le pillage s'il en était encore temps ! La toiture éventrée laissait cependant les intempéries amorcer leur œuvre destructrice sur les poutres de la charpente et les piliers de bois décorés annoncé par le guide bleu.


Et puis j'ai appris par hasard en 2005 qu'une restauration était en cours. En effet les travaux sur la façade et la toiture venaient de commencer. Elle était encore fermée. Mais l'heure de la prière approchant, un gardien vint ouvrir la porte pour laisser entrer les habitués. Il ne restait plus qu'à attendre la fin de la cérémonie pour espérer avoir l'autorisation de la visiter. Permission accordée.

Cette fois, les panneaux de céramiques d'Iznik se laissaient admirer et photographier sans restriction. Les boiseries étaient intégralement barbouillées de peinture verte mais un échantillon de décapage laissait apparaître des décors plus élégants bien que ternis par les siècles. Les restaurateurs avaient du pain sur la planche !


Ma 3ème et récente visite m'a permis de constater que les travaux sont terminés. Il restait encore quelques vestiges, outils et sacs de plâtre, mais le gardien du chantier nous a ouvert la porte et nous a assuré que l'inauguration officielle était prévue pour le 29 mai. Cette fois par contre, interdiction de prendre des photos, le brave homme ne voulait pas en prendre la responsabilité… Sauf qu'il s'est absenté quelques minutes et je n'ai pas pu résister à la tentation… Vite, vite… Juste une ou deux !


Ça brille comme un coffret à bijoux… De la dorure il y en plus qu'il n'en faut… Mais vous allez bientôt savoir pourquoi ! Ce décor est inspiré de la réalisation miraculeuse d'un souhait !

Histoire de « Takkeci Ibrahim Aga »

Source: http://www.sevde.de/Islami_yasama/Zenginlik_de_Bir.htm
Traduction libre et adaptation du texte : zenginlik de bir imtihandir (la richesse aussi est une épreuve)

A l'emplacement de la mosquée vivait autrefois un humble artisan… Il fabriquait des calottes, des bonnets en feutre, en tissu, en fourrure, et les vendait pour assurer sa maigre subsistance et celle de sa famille.


Il implora un jour le ciel de lui apporter la richesse et tint la promesse de faire alors construire un lieu de prière dans son pauvre quartier qui n'en possédait pas. Quelques nuits plus tard il fit un rêve. Un personnage à la barbe blanche, au visage d'une beauté lumineuse lui apparut et dit :
- Ne cherche pas la bonne fortune en ce lieu. Va plutôt à Bagdad. Sur la place de la ville, près du pont se trouve une cour. Il y pousse un dattier sur le tronc duquel grimpe une vigne. Mange des dattes et du raisin et la chance te sourira.
Il n'attacha pas d'importance à ce rêve qui se renouvela. La troisième fois il réfléchit : « Ce rêve mystérieux doit bien cacher quelque sagesse… Allons à Bagdad et voyons ce qu'il adviendra… »
Sa besace sur l'épaule, il se mit en route. Bien des lunes plus tard, il arriva à destination et trouva l'endroit tel qu'il avait été décrit en rêve, mangea des dattes et du raisin, puis terrassé par la fatigue du long voyage, s'assoupit. De nouveau l'étrange personnage lui apparut et s'adressa à lui:
- Que fais-tu là Ibrahim Aga ?
- J'ai suivi vos instructions et j'attends que la chance me sourit !
- Que tu es naïf ! Entreprend-t-on un si long voyage simplement pour un rêve ?
- Mais je l'ai vu trois fois ce rêve !
- Et Alors ! Moi aussi j'ai rêvé trois fois que j'allais à Istanbul !
- Vraiment ? Et qu'y avait-il d'autre dans votre rêve ?
- On me disait de trouver la maison d'Ibrahim Aga et de l'acheter car dans sa cave se trouve un trésor. Mais suis-je allé si loin pour autant ?
Ibrahim Aga ouvrit les yeux et ne vit personne, mais se souvint d'une chose intéressante ! Un trésor dans sa cave ! Aussi vite qu'il le pu, il repris la route pour rentrer chez lui.
De retour à Istanbul, il voulut en avoir le cœur net et sans perdre un instant s'apprêtait à fouiller la cave dans ses moindres recoins. Mais au premier coup de pelle, il buta contre quelque chose de dur… Un coffre qu'il s'empressa d'ouvrir, le cœur battant : de l'or… des centaines de pièces d'or ! Il referma le coffre et s'assit dessus pour réfléchir !
Ses premières pensées ne furent pas pour la promesse à tenir mais bien pour la difficulté de garder ce secret.
« Si je déterre ce trésor, ma femme va le voir et tout le quartier sera au courant… Je serais obligé d'en distribuer une bonne partie et je ne pourrai plus tenir ma promesse. »
Il décida de mettre sa femme à l'épreuve pour être fixé sur sa discrétion.
Il se coucha et le matin au réveil, se tordit et gémit si bien que sa femme s'inquiéta. Puis il se mit à souffler de soulagement en lui montrant un œuf.
« Femme ! Voila la raison de mon malaise ! Vois cet œuf que je viens de pondre ! Mais surtout ne le dis à personne ! »
Le jour même, se rendant à la prière, des voisins bien intentionnés lui demandent des nouvelles de sa santé, d'autres veulent connaître la taille de l'œuf, bref tout le quartier commente déjà cet évènement extraordinaire…
Ibrahim Aga n'a plus de doute. Pas question de révéler la présence du trésor à sa femme !
Et c'est en grand secret qu'il rencontre les architectes, fait construire la mosquée et utilise toutes les pièces d'or pour la réalisation de sa promesse.

En 1594, il quitta ce monde après avoir prié deux années dans la mosquée qui porte son nom.


N.D.T. : Notre « takkeci » s'est sorti honorablement de sa mise à l'épreuve dans l'expérience de la richesse, mais le secret n'a pas été aussi bien gardé qu'il le souhaitait ! Et sa femme n'y est pour rien !
Moralité de l'histoire : si les femmes ne sont pas lavées de tout soupçon, il faudrait peut être aussi se méfier des architectes !
Les contes issus de l'Islam n'ont pas de connotation si exclusivement misogyne qu'on le dit !
Il existe d'ailleurs plusieurs versions de cette histoire dans lesquelles l'anecdote de l'œuf n'apparaît pas et où il n'est fait aucune allusion au souhait de garder la chose secrète…

Takkeci Ibrahim Aga camii

Construite en 1591 (peut-être par un élève de Mimar Sinan -1490-1588-, Davut A?a, mais ce n'est pas prouvé) et commandée, selon la légende, par un habitant du lieu : Ibrahim Aga, petit artisan fabriquant des couvre-chefs, elle a bien souffert des travaux d'urbanisation entrepris dans le quartier de Topkapi depuis une cinquantaine d'années.

La construction de la E5 a bien failli lui être fatale, mais elle est passée juste à côté, l'amputant cependant de son environnement d'origine et du quartier qui l'abritait. Un avantage quand même… on peut l'apercevoir en passant sur la E5 (à gauche dans le sens centre ville - havalimany et au niveau de l'échangeur construit récemment pour faire tourner les métrobus.


Pour y accéder en voiture c'est un peu compliqué. En effet les travaux de rénovation et de réhabilitation du quartier de Topkapi l'ont passablement isolée. Par contre c'est très simple avec les transports en commun. Sur la ligne de tramways Kabatas-Zeytinburnu, il faut descendre à la station Topkapi. Quand on vient de Kabatas c'est sur la droite. Il suffit de traverser le parc aménagé à proximité des remparts et la mosquée se trouve derrière les petites maisons de style ottoman récemment construites et la yourte qui trône au milieu d'une pelouse.
Car le décor a bien changé depuis ma première visite…

Pour découvrir cette charmante petite mosquée vous pouvez également faire une visite virtuelle sur le site du photographe Mustafa Cambaz :

http://www.mustafacambaz.com/details.php?image_id=8779
Il a visiblement obtenu l'autorisation de prendre des photos ! Et elles sont belles ! Vous y verrez les boiseries peintes et chargées de dorures… La coupole de bois et les élégantes céramiques d'Iznik avec leurs décors rumi (formes végétales stylisées particulières au répertoire des Seldjoukides de Rum) et hatayi (motifs floraux inspirés de l'art chinois -Chine se disant Hatay en ottoman-). Le décor à feuilles de saz dentelées est associé aux pivoines et fleurs de lotus et les guirlandes de grappes de raisins avec les feuilles de vignes sont là pour nous rappeler le fameux raisin de Bagdad.



Derniers commentaires à propos de cet article.

 By Christian Langlais  18.10.2009

Bravo pour ce bel article sur l´une des plus belles mosquées d´Istanbul avec Rüstem Paşa camii et Sokollu Mehmet Paşa camii. J´ai découvert Takkeci camii en 1976 grâce au guide bleu de l´époque. Je l´ai revue maintes fois depuis. Il suffit d´être là au moment de la prière et d´en attendre la fin. L´imam est très accueillant et c´est lui qui m´a raconté l´histoire de la mosquée en 1998. Je l´ai revu et lui ai donner quelques photos de la mosquée en 1999, 2 jours après le tremblement de terre du 17 août ! Un mauvais souvenir, un ”cadeau d´anniversaire” inoubliable pour mes 50 ans du lendemain! Ma dernière visite date de septembre dernier. La mosquée est toute rénovée et j´ai pu faire toutes les photos que j´ai voulues. Heureusement que la construction de l´autoroute a épargné ce bijou. Dommage que la quiétude de la mosquée soit perturbée par le bruit incessant du trafic routier. Visiteurs d´Istanbul, sortez des sentiers battus ! Immergez-vous dans la vie quotidienne de la ville. C´est la ville la plus MAGIQUE que je connaisse !

Désirez-vous faire un commentaire à propos de cet article? Cliquez ici

  Pages Jaunes
Inscrivez la catégorie ou le nom.


       
Art et culture Affaires et Commerce
Cafés Communauté
Education Divertissements
Guide familial Santé
Maison Nos Animaux
Restaurants Guide achats
Balades Sports
Voyage

  La Passerelle
Sebil
Mûres et mûriers
La Férule
Les saveurs insolites du marché
Les noms de quartiers d'Istanbul
Çorum – Bogazkale – Alacahöyük
Mosquée Takkeci Ibrahim Aga
Boza: La boisson de l’hiver
Les orchidées, victimes des crèmes glacées…
Presse francophone de Turquie
Le marché égyptien
La statue de la place de Levent
Culture populaire anatolienne en détresse
Cession d'un bien en France
Les œuvres de Seher Özinan
Erguvan
Les alicaments
Droit Civil : Le régime matrimonial turc
Edirne
La céramique d'Iznik
Que fait-on dimanche ?
Transports
La citerne de Philoxenus
Roches Bleues

Istanbul ces jours-ci
Dîner dans l’obscurité complète
Points d'accès gratuit Wi-Fi à Istanbul
Alternative Istanbul
The Art of Banksy
L´Etrange Histoire de Çatalhöyük
Des Réformes à la République
Institut français d´Istanbul
Orchestre Philharmonique Borusan
Orchestre Symphonique National d'Istanbul
Récitals d'Istanbul
Is Sanat
La Passerelle
IFEA
Taxis maritimes
Planétarium
Marché écologique
Istanbul Cuisine Contemporaine
Magic Ice
Ecole Francophone de Musique d’Istanbul
Istanbul, the Ultimate Guide
The Guide Istanbul
Museum Pass Istanbul
Speech Bubbles
Nos amis les animaux
Réceptions originales
Miniatürk
Autobus à impériale



Au rythme de la ville
Calendrier
”Coming soon”
A comme Ankara
Week-end à  Ankara
Istanbul ces jours-ci
Week-end à Istanbul
Art et Culture Ankara
Art et Culture Istanbul
Balades - Ankara
Balades-Istanbul
Cafés et Restaurants Ankara
Cafés et Restaurants Istanbul
Découvertes et aventures
En tête de liste
Hobbies Ankara
Hobbies Istanbul
Loisirs enfants Ankara
Loisirs enfants Istanbul
Sports
Systéme Biletix
Ventes aux enchères

En Turquie
Autres Villes
Cittaslow Turquie
Livres Guides Recueils
Bibliothèque numérique !
Institut français d’Izmir
Mont Ararat Trek
Avis aux citoyens canadiens
Parc Naturel d’Izmir
L’inscription des Canadiens à l’étranger
Radio Bonjour Bursa
Musée Baksı
Assurance Maladie Obligatoire pour les Expatriés
Vous êtes en Turquie
Bonjour Bursa
En tête de liste
Explorations sympathiques
Tapis DOBAG


Calendrier
<< Dec >>
Di
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Shopping
Shopping à İstanbul
Shopping à Ankara
Produits en vitrines
e-Promotions
Coins Achats

Météo

Istanbul

Ankara

Pub info/Reklam
Ajouter "www.mymerhaba.com" aux favoris | "www.mymerhaba.com" page d'accueil
A propos de "mymerhaba"
| Remerciements | Contactez-nous | FAQ
© "mymerhaba" tous droits réservés. Charte vie privée | Conditions d'utilisation
Qualité visuelle optimum pour ce site avec Internet Explorer 5 ou une version supérieure de résolution 800*600 minimum.

powered by IDserv