Accueil

Bienvenue

Engagement pour une
adhésion gratuite


Choisissez votre ville :


Nom
Mot de passe
Mémorisez

Mot de passe oublié?


     


Entre Membres
Forums
Tableau d'affichage
Etre correspondant

mymerhaba Events
Sultanahmet (02.09.2004)
Moda (14.12.2003)
Taksim (15.11.2003)



Forums
Moving to Turkey
Relocation
Law & Legal
Health
Money affairs
Vehicles (Cars, boats, motocycles etc)
Communications, electronics, media
Children / Les enfants
Pets
Turkish Language
Tourism / Travel / Sightseeing
Educational Topics




Bulletin gratuit
Votre Nom

Votre e-mail



Le marché égyptien

… ou marché aux épices (Mısır Carşısı)

Source : La Passerelle No54

Par Patricia Kaur

Lieu de passage où la foule descendant du grand bazar et de Tahtakale, s’engouffre et se laisse emporter par les senteurs enivrantes, les lumières éblouissantes et les couleurs chatoyantes, avant de rejoindre embarcadère, station de tramway ou arrêt de bus.
Dans l’épaisseur de ses murs et sous ses voûtes le temps s’écoule encore au ralenti, dans un brouhaha bien oriental. Ne croyez pas ceux qui affirment que le lieu n’est plus fréquenté que par des touristes hélés par des vendeurs racoleurs. Deux mondes parallèles s’y côtoient et il serait dommage de réduire l’image.
Même si de nombreuses enseignes d’épices ont disparues depuis 30 ans, remplacées par des bijouteries, des boutiques de souvenirs ou de vêtements, c’est encore là que les initiés viennent chercher l’aromate, la plante médicinale qu’ils ne trouveront pas ailleurs, que les habitués s’attardent longuement pour bavarder avec un marchand devenu avec le temps un confident, un conseiller discret… C’est avec eux que le marché conserve encore son charme originel comme au temps où les commerçants du lieu n’étaient qu’épiciers et apothicaires.

Pendant l’époque byzantine, Génois et Vénitiens, maitres du commerce, vendaient ici les épices rares glanées sur la route de la soie. Vers 1660, plusieurs édifices furent ajoutés à la construction de la nouvelle mosquée (Yeni Valide Camii) dont une fontaine-sébil (Hatice Turhan Valide Sultan çeşmesi) qui existe encore et un marché couvert à coupoles, en forme de « L » qui s’appelait alors le marché de la Sultane mère, et qu’on nomma par la suite marché égyptien en référence aux fonds qui avaient permis de le construire (les impôts collectés au Caire). Il fut longtemps exclusivement réservé aux denrées alimentaires.
L’incendie de 1940 imposa une suspension totale des activités commerciales pendant 3 ans et une grande restauration fut effectuée en 1955. C’est à partir de ce moment que les commerces se diversifièrent mais l’aspect des boutiques d’épices resta inchangé jusque dans les années 70. Le commerçant servait les clients derrière un comptoir barrant l’accès, la boutique elle-même n’étant qu’une sorte d’entrepôt.
Aujourd’hui, presque toutes les boutiques sont largement ouvertes. Pour trouver ce que l’on cherche ou découvrir des produits inconnus il est même conseillé de franchir les étales de loukoums accrocheurs. Tout le monde en vend… Ce n’est donc souvent que dans les arrière-boutiques qu’apparaissent les différences.

Des spécialistes de fruits secs ou d’épices, il y en a encore une douzaine sur les 86 magasins que renferme le bazar.
C’est là que vous trouverez les meilleurs produits, racines, bulbes, graines, baies, fruits, fleurs, feuilles, poudres ou essences pour confectionner des pâtisseries et des plats savoureux :
Des fruits secs classiques, raisins, abricots, figues, dattes, amandes, noisettes, pignons de pins, pistaches… à l’exotique pulpe de tamarin (demir hindi), indispensable pour la confection des chutneys et boissons acidulées… en passant par le petit dernier à la mode en ce moment : l’airelle rouge ou canneberge dont les vendeurs n’ont retenu que le nom anglais : cranberry (en turc : yaban mersini).
Des épices parfumées aux noms évocateurs, bien connus (poivres, safrans, piments, gingembre, cumin, clou de girofle, cannelle…) et d’autres moins (macis, cubèbe, cardamome, badiane…).
Et aussi des plantes aromatiques (thym, menthe, sauge, estragon…), des tisanes (tilleul, verveine, mauve ou aigremoine…) qui ont toutes des propriétés particulières et que nous utilisons le plus souvent sans les connaître, par habitude… et d’autres que nous n’utilisons pas par ignorance.
Une mise en garde, cependant : ne demandez pas au marchand de s’improviser médecin, il n’y est pas autorisé. Ne vous prenez pas non plus pour des apprentis sorciers. L’utilisation des plantes n’est généralement pas anodine… Mais tout un chacun a ses petites recettes...

Vous découvrirez aussi que les guirlandes de légumes séchés, aubergines, courgettes, poivrons, combos et autres... n’ont pas une fonction décorative mais que leur utilisation est très appréciée dans la cuisine turque.
Et si vous cherchez les introuvables… sucre candi à la ficelle pour vos liqueurs… sel marin au naturel pour votre moulin ou pour faire cuire une viande en croûte… ne désespérez plus !

Cette petite visite guidée est aussi l’occasion d’informer que depuis le printemps 2009, le marché égyptien ouvre ses portes également le dimanche.
Il est donc ouvert tous les jours de la semaine de 9h à 19h sauf pour les fêtes officielles.



Désirez-vous faire un commentaire à propos de cet article? Cliquez ici

  Pages Jaunes
Inscrivez la catégorie ou le nom.


       
Art et culture Affaires et Commerce
Cafés Communauté
Education Divertissements
Guide familial Santé
Maison Nos Animaux
Restaurants Guide achats
Balades Sports
Voyage

  La Passerelle
Sebil
Mûres et mûriers
La Férule
Les saveurs insolites du marché
Les noms de quartiers d'Istanbul
Çorum – Bogazkale – Alacahöyük
Mosquée Takkeci Ibrahim Aga
Boza: La boisson de l’hiver
Les orchidées, victimes des crèmes glacées…
Presse francophone de Turquie
Le marché égyptien
La statue de la place de Levent
Culture populaire anatolienne en détresse
Cession d'un bien en France
Les œuvres de Seher Özinan
Erguvan
Les alicaments
Droit Civil : Le régime matrimonial turc
Edirne
La céramique d'Iznik
Que fait-on dimanche ?
Transports
La citerne de Philoxenus
Roches Bleues

Istanbul ces jours-ci
Dîner dans l’obscurité complète
Points d'accès gratuit Wi-Fi à Istanbul
Alternative Istanbul
The Art of Banksy
Des Réformes à la République
Institut français d´Istanbul
Récitals d'Istanbul
La Passerelle
IFEA
Taxis maritimes
Planétarium
Marché écologique
Istanbul Cuisine Contemporaine
Magic Ice
Ecole Francophone de Musique d’Istanbul
Istanbul, the Ultimate Guide
The Guide Istanbul
Museum Pass Istanbul
Speech Bubbles
Nos amis les animaux
Réceptions originales
Miniatürk
Autobus à impériale



Au rythme de la ville
Calendrier
”Coming soon”
A comme Ankara
Week-end à  Ankara
Istanbul ces jours-ci
Week-end à Istanbul
Art et Culture Ankara
Art et Culture Istanbul
Balades - Ankara
Balades-Istanbul
Cafés et Restaurants Ankara
Cafés et Restaurants Istanbul
Découvertes et aventures
En tête de liste
Hobbies Ankara
Hobbies Istanbul
Loisirs enfants Ankara
Loisirs enfants Istanbul
Sports
Systéme Biletix
Ventes aux enchères

En Turquie
Autres Villes
Cittaslow Turquie
Livres Guides Recueils
Bibliothèque numérique !
Institut français d’Izmir
Mont Ararat Trek
Festival de Gümüşlük 2017
Avis aux citoyens canadiens
Parc Naturel d’Izmir
L’inscription des Canadiens à l’étranger
Radio Bonjour Bursa
Musée Baksı
Assurance Maladie Obligatoire pour les Expatriés
Vous êtes en Turquie
Bonjour Bursa
En tête de liste
Explorations sympathiques
Tapis DOBAG


Calendrier
<< Août >>
Di
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Shopping
Shopping à İstanbul
Shopping à Ankara
Produits en vitrines
e-Promotions
Coins Achats

Météo

Istanbul

Ankara

Pub info/Reklam
Ajouter "www.mymerhaba.com" aux favoris | "www.mymerhaba.com" page d'accueil
A propos de "mymerhaba"
| Remerciements | Contactez-nous | FAQ
© "mymerhaba" tous droits réservés. Charte vie privée | Conditions d'utilisation
Qualité visuelle optimum pour ce site avec Internet Explorer 5 ou une version supérieure de résolution 800*600 minimum.

powered by IDserv